lundi 19 février 2018

MESSAGE DE PARADIS: "Si tu veux me revoir", viens chez moi:

SI TU VEUX ME REVOIR

Nilson Agustín Caraballo Rosario
"Prince de l'Amour"
<> 


Ta patrie: la Terre,
ton slogan: la Paix,
mais surtout:
Dieu et la Liberté.

Passager dans le monde
l'esprit immortel;
ta famille: l'univers,
ta mère: l'éternité.

Le refuge vous attend:
un monde immatériel;
si la vie est utile,
c'est pour semer.

La route, la route ...
Où arriverá-t-elle?
Sans aucun doute
à un refuge
d'amour et de paix.

Si tu veux me revoir,
n'oublie pas que je suis là,
entre les jasmins et les roses;
et un grand bisou pour toi.
*

19 février 2018.
<><>

Avec une grande capacité de synthèse, l'Esprit résume son message en quelques mots: L'Être voyageur du temps, le corps meurt et nous devons profiter de la vie pour semer ... DIEU, PAIX ET LIBERTÉ, sont des valeurs défendues dans cette création littéraire. Le Refuge nous attend, l'Amour et la Paix. Vous devez vous préparer pour y arriver. La vérité sort des lèvres, elle-même, transformée en poésie francophone. Et donc un nouveau poème en français est né pour réfléchir.
-
Travail antérieur lié =
-

Source originale de l'image: OFELIA, œuvre de John Everett Millais, 1851. Le peintre est né à Southampton, Royaume-Uni, le 8 juin 1829. Il mourut à Londres, le 13 août 1896.

mardi 13 février 2018

Le septième poème: DE LA MONTAGNE, un vrai message spirituel pour toute la Terre. Et une prophétie en développement

DE LA MONTAGNE
-
Nilson Agustín Caraballo Rosario
"Prince de l'Amour"
<>

Nous sur la montagne,
regardant de loin,
cependant, nous sommes tristes
a cause de ce sentiment:

Le Soleil se lève à l'Orient
qu'aujourd'hui saigne à la guerre,
le soleil se lève à l'Est
mais pour toute la Terre.

Aussi l'amour et la vie
ils sont universels
et les mains jointes
de deux êtres humains.

Nous, dans les poèmes,
nous semons l'espoir,
mais il y a ceux qui pleurent
et exigent la vengeance.

Nous en haut
nous regardons vers le bas
avec des vêtements blancs
humecté de larmes.

Un souffle terrible
on se sent dans les villes,
les nuits sans Lune,
en attendant des signes ...

Nous voudrions que la paix
fleurisse sur les lèvres
et que l'intelligence brille
chez les êtres humains.
.*
Traduit de l'espagnol, 13 février 2018
<>
Le poème numéro 7, contient un message spirituel et un pronostic en plein développement. Voici le dilemme philosophique entre ce que nous voulons qu'il soit et ce qu'il est vraiment. Ce message est exprimé avec rigueur mathématique et expose les raisons pour lesquelles cette prédiction continue d'être douloureusement confirmée.
<>
Source originale de l'image: Carlos de Haes, peintre espagnol d'origine belge (Bruselas, 27 janvier 1826-Madrid, juillet 1898). Travail: "Picos de Europa" ("Les Pics de l'Europe"). Mesures: 51,5 centimètres de haut sur 73 centimètres de large. Huile sur toile.
*

Poésie originale en espagnol:


Desde la montaña
-
Nilson Agustín Caraballo Rosario
"Príncipe del Amor"
-
Nosotros en la montaña
mirando desde lejos,
sin embargo tenemos
un triste sentimiento:

El Sol nace en Oriente
que hoy se desangra en guerra,
el Sol nace en el Este
para toda la Tierra.

También amor y vida
son universales
y las manos unidas
de dos seres humanos.

Nosotros en poemas
sembramos esperanzas,
pero hay quienes lloran
y reclaman venganza.

Nosotros desde arriba
miramos hacia abajo
con las vestiduras blancas
humedecidas en lágrimas.

Un hálito terrible
se siente en las ciudades,
en las noches sin luna,
esperando señales...

Quisiéramos que la paz
florezca en los labios
y la inteligencia brille
en los seres humanos.


Upata, 21 de junio de 1992.
*

lundi 13 mars 2017

Les Traces de la liberté: La force de la tradition, la culture et la liberté dans une poésie francophone, nouveau poème contemporain, écrit à l'origine en français, d'interagir et de partager

LES TRACES DE LA LIBERTÉ
-

Nilson Agustín Caraballo Rosario
“Prince de l’Amour
<> 


















Les traces qui viennent
des temps anciennes,
traces qui souviennent
la chère liberté.

La mer qui n’avait
aucun limite ni frontière
qui recevait les eaux
de toutes les rivières
et l’espérance des hommes
cherchant la liberté.

Caractères graphiques
des temps historiques
sur la base des pierres
que ni le vent ni l'eau
ni les ennemis de la lumière
ne purent pas les effacer.

Toujours ils nous parlent
de la chère liberté.

Prenez soin de la culture,
l’histoire et les traditions,
arrêtez les ambitions
et la construction des murs.

Pour arrêter les tyrans
et les dictatures,
la mémoire c’est la clé
de la chère liberté.
-
Tegucigalpa. Honduras, le 13 Mars, 2017.
-



















ILLUSTRATION 1:
Eugène Delacroix  (Charenton-Saint-MauriceFrancia26 de abril de 1798-París13 de agosto de 1863)  -  La Liberté Guidant le Peuple. Le travail commémore la Révolution française le 28 Juillet


ILLUSTRATION 2:

La Muerte- de -Sardanapalos-Eugène Delacroix.

mardi 11 octobre 2016

Le cinquième poème montre la force de l'éternité. Le grand artiste de l'Autriche et un funeste présage, toujours vrai



EPITAPH SUR LES RUINES
-

Nilson Agustín Caraballo Rosario
“Prince de l’Amour”
<> 


















Le mortel malheureux
qui ne vit que pour se procurer
bonheur dans ce monde...

La mort d'un souffle
effacera dans une seconde
tous ses rêves !

<><>


TRADUIT:
10 octobre 2016.

ORIGINAL EN ESPAGNOL:
12 novembre 2011.
Poeme 37 du livre:


ILLUSTRATION:
Assuerus a la fin du monde (1888).

jeudi 22 septembre 2016

ART, AMOUR ET PAIX. Mon nouveau poème créé en français, inspiré pour une poétesse de la France contemporaine:

 ART, AMOUR ET PAIX

A Régina Augusto Auteure
<> 

Nilson Agustín Caraballo Rosario
« Prince de l’Amour” »
<> 


Le sentiment profond, beau et bienveillant.
Pour vous, je suis inspiré de faire le poème suivant...
Je peux vous voir en chaque ligne à lire,
chaque mot, chaque pensée, je peux vous sentir.
Votre poésie, a moi, elle est la tendresse d'un enfant…

L’être sensible, tendre et douce
qui nous donne son amour,
qui fait force chaque jour
à partager de l’éternelle source.

Oh, si nous voulions tous
suivre votre exemple
pour faire un monde d'amour,
de paix et d'abondance !
<> 

Amérique Centrale, le jeudi 22 Septembre 2016.
*

ILLUSTRATION:
La Naissance de Vénus, William Adolphe Bougereau (30 Novembre 1825-19 Août 1905).

mardi 19 juillet 2016

Troisième message. Le poème: FORMES ET CONTENU. Dédié à vous tous et aussi à la conscience des poètes, des écrivains et des journalistes

FORMES ET CONTENU
-

Nilson Agustín Caraballo Rosario
“Prince de l’Amour”
<> 

La perfection de la langue
ne semble plus nécessaire 
pour un texte vide,
sans Dieu et sans âme.  













Et le rustique folklore,
aussi la nature,
sans beaucoup d'érudition,
plein de magie et beauté.

Je crois en Dieu,
Je crois en l'amour,
en l'art expressif
et la libre communication.
-

TRADUIT DE L’ESPAGNOL, à mardi 19 Juillet, 2016.
-
Du livre:

«Reseña poética del Nuevo periodismo
contemporáneo universal o de Internet”.
-
Poema 11.
-
FORMAS Y CONTENIDOS
-
Nilson Agustín Caraballo Rosario 
"Príncipe del Amor"



La Vénus de la Poésie. 1913. Auteur:
Julio Romero Torres.
La perfección del idioma
no parece necesaria
para un texto vacío,
sin Dios y sin alma.

Pero el tosco folclor
como la naturaleza,
sin tanta erudición,
pleno de magia y belleza.



Creo en Dios,
creo en el amor,
en arte expresivo
y libre comunicación.
_____________


México, sábado primero de septiembre del dos mil siete
(01/09/2007).


Alegoría de la Poesía-Cesare Ripa-1603.

jeudi 14 juillet 2016

Nouveau message d'amour: "Je veux te guerir avec mon sang". Nouveau poème. Nouvelle poésie contemporaine en français


JE VEUX TE GUERIR AVEC MON SANG
-

Nilson Agustín Caraballo Rosario
« Prince de l'Amor »
<> 

Aujourd’hui plus que jamais
avec les larmes aux yeux,
avec le cœur sensible
et la voix à la tendresse.















Aujourd’hui plus que jamais
quand nous voyons surpris
un monde obscur qui avance
vers une nuit imprécise.

Aujourd’hui plus que jamais
tu dois d’aimer doucement,
tu dois sentir différemment,
tu dois d’aimer comme un enfant.

Aujourd’hui, quand le futur insensible
avance dans le calendrier
pendent la nuit se ferme.

Aujourd’hui, je veux dire que je t’aime
et que je donnerais ma vie
pour retirer ta tristesse.

Je voudrais avec mon sang
guérir tes blessures
et avec tout mon souffle
te revenir à la vie.












Je voudrais un monde nouveau,
parfumé par des espoirs,
où tous les êtres s’aiment,
parmi les roses de feux.

Aujourd’hui plus que jamais,
je veux chanter a l'amour,
parce que le monde est triste,
qu’il y a quelque chose de gris.
Oh Dieu !

Avec les larmes aux yeux,
avec les genoux fatigués,
avec la solitude dans les mains…

Je veux demander que tu aimes
comme le vol des colombes,
comme le chant des cygnes,
comme la fleur qui s’ouvre.










Je veux allumer l’espérance
au milieu des ténèbres
et dans la nuit imprécise
qu'elle illumine comme une lamp.

Parce que je t’aime, t’écris,
parce que je t’aime, te chante,
bien que des êtres insensibles
veulent fermer mes lèvres.

Je voudrais avec mon sang
guérir tes blessures
et avec tout mon souffle
te revenir à la vie
 -
TRADUIT : à juillet 13, 2016.
-


Les images partagées:

COLLAGE 1:
Vidéo 1: la Russie bombarde l'Etat islamique, de la Mer Caspienne. Vidéo 2: France Bombard Syrie. Vidéo 3: Bombing aéroport en Belgique.

COLLAGE 2:
Photos 1 et 2, la Syrie, février 2016: Les enfants, victimes innocentes de la guerre. Vidéo 1: Secourir un enfant enterré vivant après avoir bombardé en Syrie - "Vidéo originale". Vidéo 2: les frappes aériennes russes sur les terroristes en Syrie.

-
TEXTE ORIGINAL EN ESPAGNOL:



QUIERO CURARTE CON MI SANGRE
-

Nilson Agustín Caraballo Rosario
"Príncipe del Amor"
<>

Hoy más que nunca,
con lágrimas en los ojos,
con el corazón sensible
y la voz enternecida.

Hoy más que nunca,
mientras vemos asombrados
un mundo oscuro que avanza
hacia una noche imprecisa.

Hoy más que nunca
debes amar suavemente,
debes sentir diferente,
debes amar como un niño.

Hoy, cuando el futuro insensible
avanza en el calendario,
mientras la noche se cierra.

Hoy, quiero decirte que te amo
y que daría mi vida
para quitar tu tristeza.

Quisiera con mi sangre
curarte tus heridas
y con todo mi aliento
devolverte la vida.

Quisiera un mundo nuevo
fragante de esperanzas
donde todos se amen
entre rosas de fuego.

Hoy más que nunca
quiero cantar al amor
porque el mundo está triste,
porque hay algo gris
¡Oh Dios!                                         

Con lágrimas en los ojos,
con las rodillas cansadas,
con la soledad en mis manos...

Quiero decirte que ames
como el vuelo de palomas,
como el canto de los cisnes,
como la flor que se abre.

Quiero encender la esperanza
en medio de las tinieblas
y que en la noche imprecisa
alumbre como una lámpara.

Porque te amo te escribo,
porque te quiero te canto,
aunque seres insensibles
quieren cerrarme los labios.

Quisiera con mi sangre
curarte tus heridas
y con todo mi aliento
devolverte la vida.
-

Ciudad Guayana, 04 de septiembre de 1991.
(De mi libro: POEMAS DE AMOR, PAZ Y RENOVACIÓN)